autrementditeditions@yahoo.fr   Place des archers, 3   B-7000 MONS - Belgique +32 (0)476 64 49 88 +32 (0)65 31 73 76
  •  
  •  
  •  

I     Presse écrite

 

 

2004

 

Jean-François LERMUSIEAU, Le Journal du médecin, 2004 (article paru mais pas encore transmis).

 

 

A l’écoute des livres

 

Eternelles et intemporelles, ainsi vont les Fables de La Fontaine régulièrement rééditées en littérature jeunesse où les illustrateurs donnent libre cours à leur talent. […]. Illustrées, les Fables sont aussi souvent contées, comme a choisi de le faire l'éditeur montois "Autrement dit", premier en Belgique à publier des livres lus sur CD. Cette fois, il va plus loin dans la démarche en proposant un livre illustré conté sur CD, comme le font par ailleurs plusieurs éditeurs jeu­nesse de plus en plus portés sur l'écoute. "Le Musicien et le Fabuliste", entièrement fabriqué en Belgique, est le premier livre illustré de cette collection.

Point spécifiquement de contemporanéité ici, mais une oeuvre de belle qualité grâce, entre autres, aux illustrations d'Odile Santi, à la voix chaude et posée d'Alain Carré, et surtout, au clavecin de Maryse Scorza dont les musiques sont bien plus qu'illustratives! Baroques et doux à l'écoute, les préludes de Jean-Sébastien Bach ou les pièces de Louis-Claude Daquin, offrent une belle respiration entre récit et musique, chacun portant l'autre. Servis de la sorte, on ne se lasse pas d'écouter "Les Femmes et le secret", "Le Coche et la Mouche" ou "L'oiseau blessé d'une flèche"; autant de classiques sans cesse remis au goût du jour.

 

Laurence Bertels, in La Libre Belgique, Vendredi 17/12/2004, deux tiers de page avec illustration de la couverture en grand format.

 

 

Photis Ionatos :
Prémisses d'émigration

Cela faisait dix ans que le chanteur grec de Liège ne nous avait plus donné de disque (le dernier - Ithaque – est paru  chez "Auvidis"). Le revoici, enfin, sur le label "Autrement dit". Avec des textes de deux poètes qui lui sont chers, des exilés, à l'extérieur pour Sotiris Tsambiras (mort en Belgique en 1993) et de l'intérieur pour Nikiphoros Vréttakos (décédé en Grèce en 1991). Sur des musiques qui, sans doute, se souviennent des traditions helléniques mais tout à fait originales avec le concours pour certaines d'entre elles de Marc-Henri Cykiert et du violon de Michaël Guttman, Photis, à travers la poésie, redit, de sa voix de velours et de ferveur, son amour pour la langue grecque que le dur métier de l'exil ne peut estomper jamais... de Vréttakos traduit par Aki Roukas, cette Epitaphe: "ne me reçois pas ici / confiné / sur ce petit lopin de terre / près de l'église Saint Georges / ni au bout de mon jardin / Mais avançant à pas solaires / dans l'univers".

Chico Fanstern, dans Une Autre Chanson n°109 le chant du monde - décembre 2004.

 

 

Quand Bach rencontre La Fontaine

 

[…] Les éditions Autrement dit, spécialisées dans le disque compact de romans lus, renouent avec la tradition qui a bercé les après-midi de notre enfance. Quelle bonne idée de faire connaître aux plus petits ces merveilleuses sensations ressenties au creux d’un fauteuil moelleux ou d’un lit douillet !  Guidés par une main amie ou seuls comme des grands, ils pourront parcourir quatorze fables de La Fontaine fraîchement illustrées par Odile Santi et lues par Alain Carré.  Pour leur tenir compagnie, des intermèdes musicaux réunissent six préludes de Bach, deux pièces pour clavecin, [… etc] Des fables plus connues, d’autres qui le sont moins comme «  Les grenouilles qui demandent un roi » ou « l’âne chargé de sel et l’âne chargé d’éponges », mais toujours un plaisir identique à parcourir ces histoires hautes en couleur où l’humour et la morale font décidément bon ménage.

 

Christophe Vachaudez in L’Eventail, décembre 2004, p.167 avec une reproduction de haute qualité de notre couverture.  Article d’une demi page côté recto !

 

 

L'AMOUR SOURCE D'EMERVEILLEMENT ET D'EPANOUISSEMENT !

 

Anne Clarey d’Hardricourt professeur au CLC Musique de Meulan accompagne au violon les textes poétiques de Jacques Salomé.  Un CD disponible dans le catalogue « Autrment dit » via www.autremedit.net  place des Archers, 3, à 7000 Mons, Belgique tél 32 476 644 988 ou dans toutes les bonnes librairies et les FNAC.  Jacques Salomé est connu pour ses ouvrages dans le domaine de la communication relationnelle. Son oeuvre poétique est plus discrète. Ce CD, grâce à la voix chaude d'Alain Carré et aux talents de la violoniste Anne Clarey, lui rend toute son importance.

Il nous est proposé là de puiser la force de continuer de croire en l'amour et en son pouvoir d'enchantement. 

 

V.F. in Les Echos de Meulan, (23 côte Saint Nicolas 78250 Meulan), décembre 2004.

 

 

LIVRES-DISQUES

La Femme de Gilles

par Madeleine Bourdouxhe, Autrement dit. (avec photo de la couverture de notre audio-livre)

 

Récemment porté à l'écran, le roman-culte de Madeleine Bourdouxhe paraît sous les espèces d'un triple CD auquel Sandrine Bonjean prête sa voix. Le catalogue des éditions Autrement dit, précieuses pour les malvoyants, mais qui ouvre aussi à la «lecture» les moments cadenassés de la vie (conduite en voiture, tâches ménagères, etc) proposent aujourd'hui une grande variété de genres- Depuis le texte et musique pour enfants jusqu'aux grands chefs-d’œuvre de la littérature comme Le Bal du comte d'Orgel, de Radiguet, ou Bruges-la-Morte, de Rodenbach, en passant par des textes de L’Isle-Adam et Gourmont, des rencontres voix et musique sur des textes de Salomé ou Karvovski ou encore des Ballades à boire. Avec le concours d'artistes aussi réputés que - entre autres - Dominique Cornil, Daniel Blumenthal, ou Marc Grauwels et, côté voix, Alain Carré, Bernard Petit ou François Mairet.

Ghislain COTTON, in Le Vif-L’Express 03/12/04, p.90.

 

 

Le Musicien et le Fabuliste 

« Superbe livre, … Ce magnifique livre réunit  quatorze fables soigneusement choisies (pas que les plus connues !).  Les superbes illustrations sont de Odile Santi… la voix chaude d’Alain Carré et le clavecin de Maryse Scorza… se fondent à merveille.    Près de 70 minutes de bonheur à savourer seul ou en famille, à offrir sympathiquement ou à déposer sous le sapin !  Accessible de trois mois à 125 ans ! »

Max in Passe-Partout n°49 du 01/12/2004

 

 

Le renard, le clavecin et l’hirondelle,

 

Maryse Scorza sera vendredi soir à la Fnac pour présenter son livre-disque Le Musicien et le Fabuliste.  Des fables de La Fontaine illustrées, joliment dites par Alain Carré et agrémentées par des pièces de Bach.

Maryse Scorza est professeur de clavecin au CPMA.  Elle donne régulièrement des concerts en soliste et en musique de chambre, notamment au musée de Saint-Antoine-l’Abbaye en Isère où elle fait découvrir le clavecin et son histoire lors d’ « Intermèdes musicaux ».

Pourquoi avoir associé La Fontaine et Jean-Sébastien Bach ?

 

[…] au vu du succès de notre premier CD La Fontaine et son contemporain François Couperin, l’éditeur belge nous a proposé d’enregistrer un nouveau disque avec des fables plus accessibles aux enfants.  J’ai d’abord cherché dans la musique de la même époque, puis j’ai pensé à Bach qui a beaucoup composé pour ses élèves. […]

Comment avez-vous sélectionné les 14 fables ? […]

Un mot sur les illustrations ?

Ce livre-disque est assez inclassable et hors normes.  Les fables sont magnifiquement illustrées par Odile Santi que je ne connais pas, mais avec laquelle je me sens en parfaite adéquation.  A travers ses tableaux, on ressent la force du message de la fable.  Elle a trouvé le juste ton, c’est séduisant, aussi bien pour les adultes que les enfants, sans être enfantin.  Elle a dépassé le cloisonnement, elle ménage à la fois le côté désuet et l’aspect tout à fait actuel.  Ses illustrations sont composées comme de vraies scènes de théâtre : on entre dans la fable.  Elle fait émerger le langage par son graphisme au trait contemporain. […]

Ce livre est pour tout public. […]

 La sonorité du clavecin plaît même aux tout petits.

 

Isabelle Wagner (Long article avec Photo de Maryse Scorza au clavecin) in Le Dauphiné libéré du 24/11/2004

 

 

Le musicien et le fabuliste

Maryse Scorza est professeur au centre de pratique musical d'Annecy; elle viendra présenter et dédicacer ce livre CD  [Photo reproduite dans le dépliant] autour de La Fontaine et J.-S. Bach.

"Les fables de La Fontaine sont contées avec la voix chaude d'Alain Carré, illustrées par les traits poétiques d'Odile Santi et merveilleusement colorées de musique par le clavecin de Maryse Scorza 65 mn de bonheur pour les grands et les petits !"

Un très beau cadeau de Noël.

Vendredi 26 novembre de 20h à 22h Librairie dans le cadre des soirées adhérents Fnac.

In  Les Rendez-vous de la FNAC, Novembre 2004.

 

 

Quatorze éditeurs littéraires belges créent Edilib, pour défendre les spécificités du secteur, Annie Favier in Livres Hebdo n°567, vendredi 3/09/2004.

 

 

Pour que vive l’édition Littéraire

Francis Mathys, in La Libre du vendredi 10/09/2004.

 

 

L’édition littéraire se bat, en Belgique et à l’étranger 

Pierre Loppe , in La Libre entreprise du vendredi 09/10/2004.

 

 

La Fontaine… et Bach

 

            A l’approche des fêtes, ce livre-disque est une heureuse idée de cadeau.

L’élégance de la présentation avec les séduisantes illustrations de Odile Santi, l’élégant habillage musical réalisé par la claveciniste  [M.S.…] et la remarquable mise en voix du comédien [A.C.…] sont un incontestable tiercé gagnant pour une petite mise qui rapporte gros en plaisir.

Quatorze fables […] y sont réunies comme les perles d’un collier, serties dans de courtes pièces de Bach […] particulièrement bien choisies.  UN VRAI BIJOU.

 

T.H in Le Dauphiné libéré du 24/11/2004

 

 

« Nous espérons être repris, en 2004 enfin, dans la bibliographie annuelle du Carnet et les instants qui s’y est refusé jusqu’à présent, contrairement à des revues françaises du même type !, et contrairement à la bibliographie nationale!  Cela mettrait fin à ce triste paradoxe à savoir que le site de la Koninklijke Bibliotheek van België signale très précisément aux visiteurs de son site l’existence de nos audio-livres avec différentes entrées (acteur, auteur, éditeur) alors que la revue entièrement subsidiée par le contribuable francophone s’y refuse ! »

écrivions-nous dans notre rapport d’activités 2003. 

Et bien un pas vient d’être franchi en 2004, puisque M. Carmelo VIRONE, dans Le Supplément au numéro 134, d’octobre 2004 du Carnet et les Instants, Bibliographie de l’année 2003, référence trois titres : Diotime et les lions, La petite dame en son jardin de Bruges, et Un mâle, dans une rubrique qu’il a bien voulu créer « Audio et Multimédias »

 

 

Madame Geneviève de Wergifosse, une des meilleures spécialistes du livre pour enfant en Belgique écrit au sujet du Musicien et du Fabuliste

 

Des plus connues comme Le Loup et l’Agneau, Le Corbeau et le Renard, à des histoires un peu oubliées, comme Les Grenouilles qui demandent un roi, L’Oiseau blessé d’une flèche, ce joli livre rassemble quatorze fables de Jean de La Fontaine.

 

Pas n'importe lesquelles ni n'importe comment! Soigneusement choisies, elles sont contées par la chaude voix d’Alain Carré, illustrées par les traits poétiques d’Odile Santi et merveilleusement colorées de musique par le clavecin de Maryse Scorza.  64’44 minutes (minimum !) de bonheur, voire de détente et relaxaxion, à savourer seul ou à partager en famille – de 3 mois à 125 ans.  Le Musicien et du Fabuliste est aussi une très belle idée de cadeau à déposer sous le sapin !

 

in Télé Mous'Kid Paddle  (avec photo de la couverture !) le 06/10/2004 page 72

 

 

NERVAL, Gérard de Les Filles du feu, Sylvie. 

 

Épris d'Aurélie, actrice de théâtre, Gérard de Nerval prend l'habitude d'aller l'applaudir chaque fois qu'elle monte sur scène. Un soir pourtant, après une représentation, la lecture d'un article de journal évoquant un bal à Loisy ravive ses souvenirs d'enfance quand, petit Parisien, il venait séjourner chez un oncle dans la région de Senlis. Il se remémore la charmante et tendre Sylvie, la compagne de ses jeunes années, qui deviendra son premier amour. Mais s'impose à lui le souvenir de la blonde Adrienne dont le visage se confond avec celui d' Aurélie, la séductrice.

 

Langue parfaite, pure et poétique, charme simple de la vie tranquille, innocence de l'enfance, beauté de la nature et fascination du rêve, tout concourt à nous ravir et nous permettre de retrouver intacte l'émotion née de la lecture de ce roman.

 

La voix et le ton si juste d'Alain Carré viennent encore amplifier notre plaisir.

 

Notes bibliographiques, et Livres Jeunes aujourd’hui, Union nationale culture et bibliothèque pour tous, Novembre 2004 nous décerne - pour la seconde fois ! - l’étoile qui « signale au public un ouvrage excellent dans son genre » !!!

 

 

Un article dans Pourtours magazine comme le prouve ce message du 04/05/04 « Bonjour,  Je prépare un dossier Colette pour le prochain numéro de Pourtours magazine (trimestriel culturel) ; je souhaiterais recevoir le CD « Le "je" de Colette» afin d'en effectuer une recension. Cordialement » Laurence Michel rédactrice en chef

Pourtours magazine Groupe Éditions Autres Temps  97, avenue de la Gouffonne 13009 Marseille Tél. 04 91 26 80 33 Fax 04 91 41 11 01 (article non encore communiqué)

 

 

LA FONTAINE, Jean de Amour et Folies.

 

Deux hommes célèbres du Grand Siècle vont de compagnie dans ce CD qui offre un florilège de fables de La Fontaine et de courtes pièces de François Couperin.

Les fables retenues sont, pour la plupart, très connues, d'autres moins et demandent une certaine culture mythologique.

Elles sont toutes illustrées musicalement par de petits morceaux évocateurs, légers, vifs, joliment interprétés par Maryse Scorza ; ils prolongent la lecture magistrale d'Alain Carré qui sait si bien adapter sa voix aux différents personnages en scène. Un vrai plaisir pour tous les âges que l'écoute de ce CD.

 

Notes bibliographiques, et Livres Jeunes aujourd’hui, Union nationale culture et bibliothèque pour tous, Novembre 2004 nous décerne - pour la troisième fois ! - l’étoile qui « signale au public un ouvrage excellent dans son genre » !!!

 

 

Les nuits médiévales.

 

Ce CD propose une alternance de musiques et poésies médiévales. Villon et Rutebeuf se partagent la vedette avec leurs poèmes les plus célèbres où se succèdent amour courtois et dureté des temps. Mais l'humour gaillard n'en est jamais absent. La musique est presque omniprésente, pendant et entre des poèmes. Cinq musiciens, avec leurs nombreux instruments anciens, jouent et chantent avec talent des mélodies médiévales originaires de France, de Grèce et d'Espagne d'où l'on reconnaît l'influence arabe.

 

C'est un réel plaisir d'entendre ces beaux poèmes de la voix chaude et grave d'Alain Carré qui fait avec les musiciens heureuse alliance.

 

Notes bibliographiques, et Livres Jeunes aujourd’hui, Union nationale culture et bibliothèque pour tous, Novembre 2004 nous décerne - pour la QUATRIEME fois ! - l’étoile qui « signale au public un ouvrage excellent dans son genre » !!!

 

 

 

ROBIN, Jean-François,  La Disgrâce de Jean-Sébastien Bach.

 

Jean-Sébastien Bach, alors qu'il était maître de chapelle du prince de Weimar, a été enfermé par ce dernier « en raison de son attitude obstinée à vouloir obtenir un congé injustifié. » Un jeune garde du Prince a mission de le surveiller de près. Il relate au jour le jour les faits et gestes de son illustre prisonnier qu'il découvre avec émerveillement et avec lequel il se lie d'amitié. Bach apparaît là avec toute sa dignité et sa ténacité, sa foi et même son humour alors qu'il est reclus sans aucun instrument, seuls crayon et papier lui permettent de continuer à écrire sa musique.

 

Quelques morceaux d'orgue ponctuent ce texte sensible d'un auteur cinéaste qu'Alain Carré dit avec la clarté et la maîtrise qu'on lui connaît.

 

Notes bibliographiques, et Livres Jeunes aujourd’hui, Union nationale culture et bibliothèque pour tous, Novembre 2004 nous décerne - pour la QUATRIEME fois ! - l’étoile qui « signale au public un ouvrage excellent dans son genre » !!!

 

 

L'Âme arménienne.

 

« Père est mort, depuis je parle » . . . ainsi commence L’Âme arménienne qui raconte la souffrance, la mort et l'exil; depuis toujours, l'Arménie a navigué entre espoir et tristesse. Le printemps, l'amour étaient porteurs de toutes les promesses, mais le peuple arménien a été abandonné à ses ennemis séculaires. Alors le désespoir est devenu révolte pour dénoncer la cruauté et le crime de l'homme envers l'homme. Ainsi l'Arménien a perdu son identité pour n'être qu'une ombre, un exilé. Et la lampe à huile, toujours allumée, ne brille plus que dans les mémoires...

 

Cet hymne à la terre arménienne remarquablement mis en lumière par la voix d'Alain Carré est scandé par la musique lancinante de la flûte et de la harpe.

 

Notes bibliographiques, et Livres Jeunes aujourd’hui, Union nationale culture et bibliothèque pour tous, Novembre 2004 nous décerne - pour la QUATRIEME fois ! - l’étoile qui « signale au public un ouvrage excellent dans son genre » !!!

 

 

RIMBAUD, Arthur Une saison en enfer.

 

Ce long texte en prose est le seul que Rimbaud ait fait publier lui-même. C'est en même temps son dernier écrit poétique. Après celui-ci il n'y a que l'abondante correspondance de voyage conservée par sa mère. À celle-ci qui l'interrogeait sur le sens à donner à ce voyage infernal, il répondit: « j'ai voulu dire ce que ça dit, littéralement et dans tous les sens. » Rédigé après sa liaison avec Verlaine, il rend compte du séisme intérieur qu'elle a constitué pour cet adolescent surdoué. « Mauvais sang », « Nuit de l'enfer » et « Délire l » expriment dans une langue furieuse et chaotique son sentiment de culpabilité et de révolte blasphématoire. « Délire II » voit Rimbaud accéder à l'illumination poétique et recèle des trésors fulgurants.

Alain Carré prête sa voix, sa belle diction et son intelligence du texte à cette interprétation claire. La musique originale de J. Detraz évite l'outrance et prolonge le texte. Elle donne aussi à respirer au milieu de cet ouragan.

 

Notes bibliographiques, et Livres Jeunes aujourd’hui, Union nationale culture et bibliothèque pour tous, Novembre 2004 nous décerne - pour la QUATRIEME fois ! - l’étoile qui « signale au public un ouvrage excellent dans son genre » !!!

 

 

VELTER, André,  La vie en dansant.

 

« Le XXe siècle est un dépôt d'ordures »

 

« L' air sent le soufre »

 

« La première rue qui se présente est une descente aux enfers. La règle

du jeu est de mourir et de mourir le plus riche possible. »

 

Dix-huit pistes pour ce long poème imprécateur, iconoclaste et tragique mais qui a du souffle et de la sincérité. Il est interprété par l'auteur et par Alain Carré dont la voix profonde et l'excellente diction donnent de la densité à ce texte parfois accablant.

 

Accueil | Ajouter Autrement dit | Votre commande | Contact